Foire aux questions

  • Comment devrais-je entreposer les produits Mulco® inutilisés?

    S’il vous reste un surplus de scellant à base d’eau et que vous souhaitez le conserver pour un usage futur, enroulez une pellicule de cellophane hermétique sur l’embout. Vous pourrez ainsi conserver le scellant pendant quelques mois.

    Dans le cas d’un surplus de scellant à base de solvant, emballez plutôt l’embout à l’aide d’un morceau d’aluminium. Vous pourrez ainsi conserver le scellant pendant deux jours. Rejetez quelques centimètres de produit avant la prochaine utilisation.

    Vérifiez toujours la date d’expiration du produit avant d’en ouvrir l’emballage.

  • Quelle est la différence entre les scellants à base d’eau, à base de solvants et les scellants chimiques?

    La différence principale entre ces trois types de scellants repose sur les ingrédients utilisés dans les diluants. Les diluants sont les ingrédients liquides ajoutés aux scellants pour les rendre plus fluides et en faciliter l’application. Lorsque les diluants sèchent ou s’évaporent, ils laissent derrière eux une pâte adhésive élastique : le scellant.

    Les scellants à base d’eau contiennent des diluants aqueux. Ils sont souvent qualifiés de scellants au latex ou de calfeutrants. Les scellants à base d’eau sont faciles à utiliser, abordables et peuvent être peints. Ils peuvent être appliqués sur une grande variété de surfaces à l’intérieur comme à l’extérieur, incluant le bois, la céramique, le gypse, la maçonnerie et la vitre. Ils adhèrent même aux surfaces humides.

    Les scellants à base de solvants ont recours à des solvants comme diluants, par exemple les essences minérales, le toluène ou le xylène. Ils sont principalement réservés à un usage extérieur et sont particulièrement efficaces sur la maçonnerie, le bois, le métal nu et l’acier galvanisé. Certains scellants à base de solvants produits par Mulco® présentent l’avantage d’être applicables sur des surfaces humides.

    Les diluants des scellants chimiques sont faits de silicone, de polyuréthane ou de polymère de nitrure de soufre. On les appelle également scellants au silicone. Les scellants chimiques doivent être appliqués sur des surfaces sèches. On les préfère pour leur flexibilité supérieure, leur durée de conservation prolongée et leur résistance aux températures extrêmes. Ils sont idéaux pour sceller la vitre, la fibre de verre, le métal nu, la céramique et le bois.

  • De quelle quantité de scellant aurai-je besoin pour mon projet?

    La quantité de scellant que vous serez en mesure d’extraire d’une seule cartouche (le « taux de couverture ») dépend de la largeur de la jonction à sceller et de l’épaisseur du cordon de scellant, qui peut être contrôlée en coupant la douille de la cartouche plus ou moins haut.

    Consultez le tableau ci-dessous pour déterminer le taux de couverture spécifique à votre projet. Divisez la longueur totale de la jonction à sceller par le taux de couverture tiré du tableau. Arrondissez le total au prochain nombre entier. Voilà le nombre de cartouches dont vous aurez besoin.

  • Que signifient les chiffres et les lettres (codes de lot) présents sur tous les produits Mulco®?

    Nous appelons « code de lot » le code à sept caractères inscrit sur l’emballage d’un produit (six chiffres et une lettre). Le premier chiffre (6) indique que le produit a été fabriqué dans notre usine de Saint-Hubert. Le deuxième chiffre représente le dernier chiffre de l’année de fabrication (par exemple, 3 pour 2013). La lettre indique le mois de fabrication : les quatorze premières lettres de l’alphabet (à l’exception du G et du I) correspondent aux 12 mois de l’année. Les quatre derniers chiffres indiquent le numéro du lot.

    Vous pouvez utiliser le code de lot pour dater approximativement chaque produit lorsque vous l’entreposez.

  • Comment Mulco® assure-t-il la qualité de ses produits?

    Mulco fait de la qualité sa priorité dans toutes les phases de la fabrication de ses produits.

    Contrairement aux scellants bon marché, les produits Mulco sont mélangés sous vide pour assurer un fini lisse et homogène. Ils sont ensuite testés en laboratoire pour en vérifier la qualité, notamment en ce qui a trait à la consistance, à la couleur et à la facilité d’application.

    Lorsqu’un produit répond aux exigences de Mulco, il est emballé à l’aide d’équipements de pointe, et la quantité de scellant comprise dans chaque emballage est vérifiée avant la livraison.

  • Comment me débarrasser adéquatement des surplus de scellant ou de calfeutrant?

    Quand vient le temps de se débarrasser des surplus, rappelez-vous les trois R : Réduisez les surplus en vous procurant seulement la quantité de scellant nécessaire pour votre projet. Dans la mesure du possible, réutilisez les surplus de scellant en les donnant à un voisin, à un ami ou à un organisme de bienfaisance dans leur emballage d’origine dûment identifié. Vous pouvez également retirer l’excédent de scellant chimique ou de scellant à base d’eau en vidant la cartouche dans un papier journal. Laissez cet excédent sécher dans une pièce bien aérée, à l’abri des enfants et des animaux. Après quelques semaines, jetez l’excédent sec avec les ordures ménagères. Consultez le règlement local avant de vous débarrasser de scellants chimiques inutilisés.

  • Quelle est la façon correcte d’appliquer un produit Mulco®?

    Outre la température, les deux facteurs les plus importants à prendre en compte lors de l’application d’un scellant sont la forme et la largeur du joint.

    Le terme « joint » fait référence au scellant une fois appliqué. La majorité des scellants, à part les produits à base de silicone, devraient être appliqués en suivant une forme convexe (en créant un dôme ou une courbe vers l’extérieur) de manière à ce qu’une fois sec, le scellant forme une surface lisse et plane. Lors de l’application, le produit devrait toujours excéder la largeur de la jointure d’au moins 3 mm (1/8 pouce) de chaque côté.

    Vous devrez augmenter la taille du joint si :

    • La surface a déjà été recouverte de scellant
    • Vous cherchez à camoufler un défaut dans un matériau
    • L’espace entre les matériaux est supérieur à 3 mm (1/8 pouces)

    Coupez l’embout de la douille à un angle de 90 degrés à l’aide d’un couteau utilitaire, afin de créer une ouverture légèrement plus étroite que l’épaisseur recherchée du joint. Brisez complètement la membrane d’aluminium qui sépare le produit de la douille. Insérez la cartouche de scellant dans un fusil d’application. Vous voilà prêt à sceller un joint.

    Tenez le fusil à un angle de 45 degrés dans la jonction et maintenez une pression ferme et égale sur la gâchette. Tirez le fusil vers vous tout en libérant le scellant dans la jointure en un mouvement fluide et continu.

    Il est important d’appliquer une quantité égale de scellant sur l’ensemble de la surface. Si vous appliquez trop de pression, le joint risque d’être irrégulier. À l’opposé, une pression trop faible empêchera le joint d’adhérer correctement à la surface.

  • À quelle température devrais-je appliquer le scellant?

    La température d’application idéale d’un scellant varie selon le type de produit utilisé. Pour de meilleurs résultats, il est recommandé d’appliquer un scellant dans un environnement se situant entre 15° C et 30° C (59° F et 86° F).

    Assurez-vous de prendre ce facteur en compte avant d’entreprendre votre prochain projet. Veuillez consulter le tableau des Caractéristiques des scellants elastomères de Mulco® pour connaître les températures d’application idéales de chaque produit.

  • Quelles sections d’une maison ou d’un bâtiment doivent être scellées et pourquoi?

    Les joints intérieurs et extérieurs d’une maison ou d’un bâtiment doivent être scellés afin de prévenir les infiltrations d’air et d’eau.

    À l’intérieur, une attention toute particulière devrait être portée aux joints d’étanchéité de la cuisine et de la salle de bain. Le pourtour des éviers, des lavabos, des comptoirs, des baignoires, des plinthes et des murs, ainsi que le périmètre des robinets et des cadres de fenêtre devraient tous être soigneusement scellés.

    À l’extérieur de la maison, les cadres des portes et des fenêtres, les puits de lumière, les cheminées, les portes de garage, les robinets et les jonctions de la toiture devraient également être traités.

    Appliquer un scellant est une mesure préventive. Même les maisons et les édifices les plus soigneusement construits présentent de petites fissures qui doivent être calfeutrées afin de réduire les infiltrations d’air et d’eau. L’infiltration d’air provoque des pertes de chaleur, tandis que la pénétration d’eau détériore les matériaux de construction, risquant ainsi d’entraîner des réparations coûteuses. Les produits Mulco® vous protègent des éléments et des courants d’air pour davantage de confort, des économies d’énergie et une plus grande tranquillité d’esprit.

  • Comment apprêter une surface avant d’y appliquer un produit Mulco®?

    Si vous appliquez un scellant Mulco sur une surface neuve et propre, vous devrez simplement l’essuyer avec un linge ou une éponge propre et humide pour retirer toute trace de saleté, de poussière ou d’autres particules. Si la surface d’application a déjà été peinte ou scellée, vous devrez d’abord la nettoyer et la décaper, sans quoi le vieux calfeutrage, la poussière, la peinture ou l’huile empêcheront le scellant d’adhérer correctement à la surface.

    1. neTTOYER LA SURFACE
    Nettoyez la surface avant de retirer le vieux scellant pour prévenir l’infiltration d’eau dans le joint. La majorité des surfaces peuvent être nettoyées à l’aide de phosphate trisodique, d’alcool isopropylique ou d’un mélange d’eau de Javel. Mais attention : si les nettoyants chimiques sont efficaces pour récurer les surfaces, ils sont parfois si puissants qu’ils risquent d’en endommager le fini.

    Si vous optez pour un solvant détachant chimique, lisez attentivement les consignes de sécurité fournies par le fabricant.

    Nettoyage au phosphate trisodique : Suivez les consignes de sécurité sur l’emballage. Diluez une part de phosphate trisodique dans 32 parts d’eau chaude. Vaporisez la solution sur la surface ou la jonction. Essuyez la solution à l’aide d’un chiffon humide, puis séchez la surface avec un linge sec.

    Nettoyage à l’alcool isopropylique : Versez une petite quantité d’alcool isopropylique sur un tampon ouate ou un linge propre, selon la taille de la surface. Frottez l’alcool sur la jonction décapée pour recueillir tout débris résiduel et nettoyer la surface. Vous pouvez également utiliser un vaporisateur pour asperger d’alcool la surface ou la jonction avant de l’essuyer à l’aide d’un linge propre.

    Nettoyage à l’eau de Javel : L’eau de Javel vous permet de vous débarrasser de la moisissure avant d’appliquer un nouveau scellant. Cette technique est particulièrement utile dans la salle de bain. Dans un seau, diluez une part d’eau de Javel dans trois parts d’eau chaude. Utilisez une éponge ou un chiffon propre pour appliquer le mélange d’eau de Javel sur la surface à traiter.

    2. décaper la surface 

    Décaper la surface signifie en retirer toutes les couches de peinture, de vernis et de scellant. Plusieurs méthodes efficaces s’offrent à vous : recourir à la bonne vieille huile de coude, appliquer un décapant chimique ou utiliser un pistolet à air chaud. Si la majorité des scellants peuvent être facilement retirés manuellement, il est parfois plus facile de se débarrasser des scellants chimiques ou à base de solvants à l’aide des méthodes chimique ou thermique.
    Veuillez noter que les scellants à base de silicone et d’uréthane risquent de laisser un résidu qui peut seulement être nettoyé à l’aide de décapants chimiques spécialisés. Si vous avez recours à une autre méthode pour retirer un scellant à base de silicone ou d’uréthane, vous devrez le remplacer par un scellant du même type puisque le résidu empêchera les autres produits d’adhérer correctement à la surface.

    MÉTHODE MANUELLE
    La méthode manuelle est recommandée lorsque vous retirez une couche de peinture ou de scellant précédemment appliquée à la surface. Nous vous suggérons de protéger vos mains à l’aide de gants de cuir d’épaisseur moyenne.

    Lorsque vous retirez un ancien scellant : Retirez le maximum de calfeutrage de la jonction en grattant manuellement. Lentement et avec précaution, glissez un couteau utilitaire ou une lame de rasoir aiguisés de chaque côté du joint existant. L’application d’une éponge humide contribuera à délier le vieux produit. Utilisez un couteau à mastic ou un grattoir à lame de rasoir pour retirer toute trace de scellant du joint en poussant délicatement l’outil vers l’extérieur. Faites attention de ne pas égratigner les surfaces avoisinantes.

    Lorsque vous décapez une ancienne couche de peinture : Selon la surface, vous pouvez gratter la peinture à l’aide d’un couteau à mastic et d’une brosse de métal. Utilisez une éponge ou un linge humide pour essuyer les particules de peinture qui se détachent.

    Une fois la majorité de la peinture ou du calfeutrage retirée, vous pouvez utiliser un papier abrasif de grain moyen ou fin, ou un tampon abrasif non métallique pour retirer les couches restantes.

    MÉTHODE CHIMIQUE
    Les décapants chimiques permettent de débarrasser le béton, le bois, le métal, la maçonnerie et la vitre des anciennes couches de peinture, de teinture, de vernis et de laque. Les décapants chimiques sont hautement caustiques; leur application requiert le port de lunettes protectrices et d’un masque filtrant.
    Si vous optez pour un décapant chimique, assurez-vous de lire attentivement les consignes de sécurité fournies par le fabricant.

    MÉTHODE THERMIQUE
    Un pistolet à air chaud vous permettra de retirer plusieurs couches de peinture ou de scellant épais. La chaleur émise par le pistolet ramollit la peinture ou le scellant et le décolle de manière à pouvoir gratter facilement à l’aide d’un couteau à mastic.

    Comme les pistolets à air chaud atteignent des températures assez élevées pour que s’évaporent les composés chimiques de la peinture, évitez d’utiliser cette technique sur les peintures contenant du plomb, du cadmium ou d’autres produits chimiques volatils toxiques.

    Reportez-vous toujours aux consignes de sécurité du fabricant.

    Produits de nettoyage domestiques : Vaporisez le produit de nettoyage domestique de votre choix sur la surface ou la jonction décapée, en vous assurant de toujours suivre les recommandations du fabricant. Essuyez le nettoyant à l’aide d’un linge propre.

    Vous pouvez également utiliser un mélange d’eau de Javel pour asperger la surface ou la jonction d’alcool avant de l’essuyer à l’aide d’un linge propre. Si la surface présente des traces importantes de moisissures, vaporisez la section affectée et laissez agir pendant 5 à 10 minutes avant d’essuyer.

    Peu importe la méthode choisie, assurez-vous que la surface soit complètement sèche avant d’appliquer le nouveau scellant afin d’assurer l’adhérence maximale du produit.